La première semaine de grossesse ! Quels sont les symptômes ?

La première semaine de grossesse peut passer en silence ou se manifester d’une manière ou d’une autre.

Certains symptômes peuvent se manifester dès les premiers jours suivant la conception, même si la plupart des femmes commencent à remarquer certains changements plus tard.

Quels sont les symptômes de la première semaine de grossesse?

Symptômes de la grossesse après la conception

Il ne fait aucun doute que les symptômes les plus courants et les plus fréquents du début de la grossesse, après conception, sont :

  • tension et enflure des seins
  • le dérangement de certains types d’odeurs
  • sensibilité et irritabilité accrues
  • famine
  • épuisement
  • nausée
  • mal de dos

Il est certainement encore trop tôt pour avoir les symptômes les plus classiques et bien connus de la grossesse, tels que des nausées ou des crampes abdominales ou d’autres symptômes, et il est certainement trop tôt pour faire un test de grossesse, aussi parce que officiellement vous n’avez pas encore un délai dans votre cycle menstruel.

  • L’un des premiers symptômes de la grossesse est le sentiment de fatigue qui peut aussi se manifester au cours de la première semaine suivant la conception. Certaines activités quotidiennes simples, comme faire les courses ou marcher vite, peuvent sembler beaucoup plus fatigantes. Il se peut que vous soyez plus somnolent et que vous souhaitiez vous coucher plus tôt. Cela peut être causé par des changements dans l’organisme et une augmentation des niveaux d’hormones. Évidemment, la fatigue peut aussi être causée par de nombreux autres facteurs tels que le stress, la dépression, l’influence, etc.

Symptômes de la grossesse au cours des premières semaines

Au cours des premières semaines, vous pouvez également souffrir de douleurs dans le bas-ventre et dans le bas du dos dans la partie inférieure de votre colonne vertébrale qui, dans certains cas, peuvent durer pendant votre grossesse. Indépendamment de la grossesse, les maux de dos peuvent aussi être causés par l’arrivée imminente du cycle, des problèmes de colonne vertébrale et des tensions nerveuses ou physiques.

  • Cependant, il se peut que vous ayez une légère perte de sang. Il s’agit des pertes dites d’implantation, qui se produisent 6 à 12 jours après la conception et sont causées par le fait que l’embryon colle à la paroi de l’utérus.
  • De plus, il peut y avoir des symptômes qui ne sont généralement jamais associés à la grossesse. Par exemple constipation ou troubles gastro-intestinaux. En effet, les hormones de grossesse peuvent affecter la santé du tractus gastro-intestinal : les flatulences, l’enflure et les douleurs abdominales peuvent être assez fréquentes ou, inversement, les hormones peuvent ralentir la fonction intestinale et causer la constipation.
  • Vous pouvez également éprouver des symptômes qui peuvent être une surprise, comme une salivation excessive, un trouble qui dépend directement de la nausée et qui, avec elle, survient dès les premières semaines de la grossesse et disparaît habituellement vers le troisième mois. Cette condition se produit souvent en même temps que le ptialisme, c’est-à-dire la difficulté d’avaler qui survient lorsque la quantité de salive devient excessive. En retour, la difficulté d’avaler la salive produite par la facilité de vomissement est la cause de la salivation abondante.

Rappelez-vous que chaque femme et chaque grossesse sont différentes, de sorte qu’ils sont peu de symptômes peuvent être considérés comme universels. Heureusement aussi, il n’est pas certain que vous ressentirez tous les symptômes décrits, même s’il y en a d’autres. Si vous êtes perplexe face à l’un de ces symptômes, nous vous conseillons d’en discuter avec votre médecin.

Symptômes de grossesse : la sage-femme répond aux questions fréquentes de la « pianetine » (planètes)

Il faut aussi garder à l’esprit que les symptômes de la grossesse et ceux du syndrome prémenstruel sont souvent similaires.

Fatigue, enflure et douleur abdominale, rétention d’eau, légère prise de poids, tension mammaire et douleur articulaire, acné, diarrhée ou constipation, écoulement de liquide blanchâtre. Irritabilité, mélancolie et tristesse, sautes d’humeur et difficulté à se concentrer : ce sont les principaux symptômes du syndrome prémenstruel qui surviennent généralement une semaine ou dix jours avant l’arrivée du cycle menstruel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *