Comment cuire le rôti de bœuf ?

Une fois que vous avez choisi le bon morceau de viande, le rôti de bœuf doit être préparé. Il vous faudra pour cela de la ficelle alimentaire, avec laquelle lier le morceau de viande à une extrémité, formant un nœud. Après cela, en faisant plusieurs tours de fil et un autre nœud, vous aurez créé une sorte de filet, dans lequel vous pourrez mettre votre rôti de bœuf. Maintenant, vous pouvez le garnir avec les arômes : à cet effet, la sauge et le romarin sont parfaits.

Pour un délicieux et parfumé rôti de bœuf léger, parfait pour les soirées d’été, quand vous ne voulez pas renoncer à la viande, vous pouvez préparer un rôti de bœuf dans une croûte aux herbes. Ici, l’utilisation des arômes se multiplie : outre la sauge et le romarin, vous aurez besoin de menthe et de feuilles de laurier. Mais ce mélange parfumé ne doit être placé sur le rôti de bœuf qu’après la cuisson, en le faisant rouler sur un support avec des herbes jusqu’à ce qu’il soit complètement recouvert. Pour les plus aventureux, vous pouvez également essayer la version épicée.

Rôti de bœuf : quelle quantité cuire

Le rôti de bœuf est traditionnellement servi saignant ou rose : le centre du morceau de viande est chaud mais non cuit, de sorte qu’il conserve sa couleur rouge-rose caractéristique. Les temps de cuisson sont calculés par kilogramme. Le rôti de bœuf est saignant s’il est cuit pendant 30 minutes, moyennement saignant pendant 40 minutes, moyennement cuit après 50 minutes, et bien cuit après 60 minutes. Pour un rôti de bœuf anglais parfait après cuisson, laisser reposer au four pendant 10 minutes, afin que les fibres absorbent leur jus et soient plus douces.

Le rôti de bœuf : comment le cuire

La méthode classique de cuisson du rôti de bœuf est naturellement le four. Mais il n’est pas le seul. Vous pouvez cuire le rôti de bœuf au micro-ondes, une technique qui vous permet d’obtenir un résultat plus léger que le traditionnel. Pour 1 kg de viande, le temps de cuisson sera de 14-16 minutes, pour 500 watts de puissance. Le rôti de bœuf doit être préparé avec du gros sel, puis mis dans un plat allant au four, et passé au micro-ondes. Après la moitié du temps de cuisson, retournez-le, et faites cuire le rôti de bœuf pour le temps restant. Au bout de 16 minutes, laisser reposer le rôti de bœuf au micro-ondes pendant 15 minutes.

Dans la plupart des cas, lorsque vous lisez « rôti de bœuf dans l’assiette« , il s’agit d’une tranche de rôti de bœuf cuit traditionnellement, grillé et servi – selon la tradition – dans un sandwich. Pour cuire un rôti de bœuf léger et le rendre plus savoureux, vous pouvez aussi le recouvrir de tranches de lard, que vous fixerez à la viande avec une série de ronds de ruban adhésif. Enlevez-les juste avant la fin de la cuisson, pour que la viande puisse bien brunir.

Le rôti de bœuf : comment le servir

Pour servir un rôti de bœuf anglais parfait, il faut mélanger le jus de 2 citrons, une cuillère à soupe de moutarde, et une de sauce Worcester, avec quelques gouttes de tabasco. Dans la variante française, le rosbif est servi avec une sauce obtenue en faisant fondre du roquefort, de la crème liquide et de l’eau-de-vie. Le mélange doit être badigeonné sur les tranches de rôti de bœuf. Une fois le rôti de bœuf cuit, il peut être servi tranché, à la méditerranéenne. Arroser la viande de jus de citron, de tomates mûres, d’olives noires et vertes, ainsi que de céleri et d’oignon de Tropea. Un plat d’accompagnement traditionnel du rosbif est le Yorkshire pudding. Il est aussi souvent servi avec de la sauce au raifort.

Le sandwich au rosbif

Le rôti de bœuf se mange aussi sous forme de sandwich, une façon parfaite de le faire manger aussi aux enfants. Habituellement, la viande est utilisée comme garniture, quand il ne reste que les restes du plat original. Le sandwich au rosbif comprend généralement du pain, du rosbif froid, de la laitue et de la moutarde, mais il n’est pas rare de trouver du raifort (frais ou en poudre), du piment et, dans certains cas, même de l’oignon rouge. Le sandwich au rosbif est généralement considéré comme le deuxième sandwich au bœuf le plus populaire en Grande-Bretagne, derrière le sandwich à la viande en conserve, et peut être consommé chaud ou froid, selon votre choix.

Certaines traces remontent l’origine du sandwich au rosbif actuel jusqu’en 1877, à partir de la recette alors peu connue Beefsteak Toast : un rôti froid, pain et sauce. En 1900, le plat a été critiqué par le Washington Post, qui l’a décrit comme peu attrayant, et comme une « arche fatiguée dans un déluge de sauce ». Le plat a gagné en popularité dans les années suivantes et, à partir de 1931, certains critiques sont allés jusqu’à le décrire comme un « véritable goût du Dakota du Sud ». Le roast beef sandwich est un sandwich traditionnel de l’ouest de l’État de New York, très apprécié dans des villes comme Buffalo et Niagara Falls. En Toscane, il est proposé dans la version « à l’aplati ».

Quel vin pour accompagner le rôti de bœuf

La viande rouge appelle le vin rouge. Les tanins donneront à votre palais un arrière-goût acide, qui s’accordera parfaitement avec la saveur de la viande. Il est bon de combiner ce plat avec des vins du sud des côtes du Rhônes comme le Gigondas, un Saint-Emilion, un haut-Médoc. Un Châteauneuf du Pape fera aussi très bien l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *