Comment devenir chef de cuisine

Si petite quand on vous a posé la question de ce que vouliez faire plus tard et que vous avez répondu sans sourciller que votre souhait le plus cher était de passer des heures et des heures dans la cuisine à couper, pétrir, cuisiner, cuir, alors ce guide est fait pour vous ? Votre rêve est probablement de devenir chef et d'être aux commandes d'une cuisine professionnelle pour expérimenter et créer les recettes les plus créatives. Nous allons donc voir ensemble comment devenir chef.

Devenir chef cuisinier : la filière d'études

Penser que devenir chef, ce n'est que savoir cuisiner est définitivement une erreur. Comme pour toute profession il faut de bonnes bases. Des notions de gestions sont par exemple nécessaires pour la bonne tenue d'une cuisine. Toutes ces notions peuvent s'apprendre en filière BEP ou CAP. La filière CAP est plus ouverte à ceux qui souhaitent se reconvertir (adulte), quant au BEP c'est plus la voie classique scolaire et elle ouvre plus facilement les portes pour poursuivre ses études vers un bac pro par exemple. Il existe aussi des écoles privées  d'excellence comme l'institut Paul Bocuse dans la région Lyonnaise ou l'école Ferrandi à Paris.

Au même titre que les fournitures que doivent acheter les élèves en début d'année vous devrez vous doter d'accessoires spécifiques pour votre cursus scolaire. En plus d'une mallette de couteau, vous devrez aussi investir dans une tenue professionnelle de cuisinier. Celle-ci se compose de chaussures adaptées aux cuisines, un pantalon de cuisine ainsi qu'une veste.

Carrière de chef

Chef et cuisinier ne sont pas la même chose et il ne suffit pas de savoir bien cuisiner pour devenir chef…  Le chef, en effet, est la personne qui au sein du restaurant décide des menus, coordonne la brigade et gère les commandes pendant le service. En plus de ces tâches, il devra s'occuper de l'achat et du choix des aliments et des matières premières qui seront utilisées, le choix des recettes, établir les procédures de préparation des différents plats, la gestion de l'entrepôt et celle de ses aides. Un bon cuisinier doit donc savoir tout ce qui se passe dans "sa" cuisine et être attentif à tous les détails. Inutile de dire que cela exige de grandes compétences en gestion du stress, en leadership et en organisation, ainsi que la capacité de communiquer avec les employés et les clients dans la salle sans jamais perdre patience et son sang froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *