Bébé enrhumé – Que faut-il faire ?

Un rhume est une infection virale du nez et de la gorge. La congestion nasale et l’écoulement nasal sont les principaux indicateurs d’un rhume. Les bébés sont particulièrement vulnérables au rhume, en partie parce qu’ils sont souvent entourés d’autres enfants plus âgés. De plus, ils n’ont pas encore développé d’immunité contre de nombreuses infections courantes. Au cours de leurs premières années de vie, la plupart des bébés ont jusqu’ à sept rhumes. Le traitement du rhume commun chez les bébés consiste à soulager leurs symptômes, par exemple en leur fournissant des liquides, en gardant l’air humide et en les aidant à garder leurs voies nasales ouvertes. Les tout-petits doivent consulter un médecin dès les premiers signes du rhume, car ils courent un plus grand risque de croup et de pneumonie. Il sera donc question dans cet article de vous présenter dans un premier temps les causes de cette infection enfin, vous présenter quelques conseils liés à son traitement.

Les causes du rhume chez les nouveau-nés

Encore appelé infection virale des voies respiratoires supérieures, cette infection n’est pas causée par des infections bactériennes et par conséquent ne répond pas aux antibiotiques.

Le pédiatre de votre bébé peut faire une analyse sanguine, une analyse d’urine ou un frottis oculaire ou cutané pour déterminer si la maladie est d’origine virale ou bactérienne. Les infections bactériennes se développent parfois sous forme de complications causées par des infections virales. Ils peuvent aussi causer des maladies, comme par exemple: pneumonie, mal de gorge, otites etc.

Les rhumes chez les nouveau-nés ne sont pas inhabituels. Les virus qui les causent peuvent vivre dans l’air et sur des surfaces dures pendant de courtes périodes de temps. Cela permet une transmission et une production avec ou sans contact direct avec une personne malade. Les bébés qui sont autour d’enfants plus âgés peuvent être plus susceptibles de contracter un rhume, un câlin avec un adulte ou une promenade au magasin peuvent exposer votre bébé à des germes.

Les bébés allaités ont plus d’immunité que les bébés nourris exclusivement au lait maternisé. En effet, l’allaitement maternel fournit des anticorps, des globules blancs et des enzymes à votre bébé. Ces agents les protègent des infections. Les bébés allaités au sein jouissent de la totalité ou d’une partie de l’immunité de leur mère contre les maladies auxquelles elle a été exposée. Cela ne signifie pas pour autant que les bébés allaités au sein sont complètement immunisés contre le rhume.

Les symptômes

Symptômes du rhume chez les nouveau-nés peuvent être :

Un nez fourré ou qui coule peut être un premier indice que votre nouveau-né a attrapé un rhume. Leur écoulement nasal peut être un indice indispensable, mais devenir plus épais et jaune-vert en couleur pendant plusieurs jours. C’est normal et cela ne signifie pas que le rhume de votre bébé empire.

Comme autres symptômes nous pouvons avoir :

Une agitation régulière, de la fièvre, une toux, surtout la nuit, des éternuements, appétit réduit, difficulté à allaiter ou à prendre un biberon en raison de la congestion nasale, difficulté à s’endormir ou à rester endormi.

Les rhumes chez les nouveau-nés présentent certains des mêmes symptômes que d’autres maladies, comme la grippe, la croupe et la pneumonie.

  • La Grippe : Si votre nouveau-né a la grippe, il peut avoir des frissons, des vomissements et de la diarrhée en plus des symptômes courants du rhume. Ils peuvent aussi présenter des symptômes que vous ne pouvez pas voir et dont ils ne peuvent pas vous parler, y compris des maux de tête, des douleurs musculaires ou corporelles ou des maux de gorge.
  • Une Pneumonie : Un rhume peut évoluer rapidement vers une pneumonie. Les symptômes sont: les frissons, une peau rouge, sudation, forte fièvre, douleur ou sensibilité abdominale, toux qui empire, respiration rapide ou difficulté à respirer

Votre bébé peut également développer une teinte bleutée sur les lèvres ou les lits des doigts. Cela signifie que votre bébé ne reçoit pas assez d’oxygène et devrait être transporté à l’hôpital immédiatement.

  • Croup : Si le rhume de votre bébé s’intensifie jusqu’ à la croupe, il peut avoir de la difficulté à respirer, de l’enrouement et des aboiements. Il peut aussi émettre des bruits lorsqu’il essaie de respirer, ces bruits qui ressemblent à une respiration sifflante.

Quand consulter un médecin

Un bébé de moins de deux (2à ou trois (3) mois devrait être consulté par un médecin s’il a un rhume. Cela vous aidera à vous prémunir contre une maladie plus grave, et mettra également votre esprit à l’aise. La fièvre est l’une des façons dont le corps de votre bébé lutte contre le rhume. Malgré tout, une fièvre de 38 °C (100,4 °F) ou plus chez un bébé de moins de 2 ou 3 mois justifie un appel au médecin.

Vous devriez également faire appel à votre médecin si votre bébé âgé, entre 3 et 6 mois, a de la fièvre de 39 °C 101 °F ou plus.

Quel que soit leur âge, une fièvre qui persiste pendant plus de 5 jours justifie un appel au médecin et probablement une visite. Surveillez tous les symptômes de votre bébé. Ils devraient consulter un médecin s’ils présentent l’un des symptômes suivants: imprudent, vomissement, diarrhée, toux persistante ou croupie, des cris étrange et inhabituel, difficulté à respirer, mucus vert épais ou mucus sanguinolent du nez ou de la bouche, fièvre pendant plus de 5 à 7 jours ou tout autre signe d’inconfort physique ou de douleur n’importe où dans leur corps. D’autres signes de déshydratation, comme le fait de ne pas mouiller les couches qu’habituellement, refus d’allaiter ou de prendre un biberon, teinte bleutée autour des coussinets d’ongle ou des lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *