Comment doit-on cuire le porc ?

  • Histoire de Trichinella
  • Le porc d’aujourd’hui est plus maigre
  • Mise à jour des directives de l’USDA
  • La température cible

L’une des idées fausses les plus courantes au sujet du porc est qu’il doit être bien cuit. Pendant plusieurs décennies, il était courant de cuire le porc à une température interne minimale de 160 F. La moindre trace de rose dans une côte de porc grillée ou une longe de porc rôtie était alarmante. Des générations de gens ont grandi dans l’ignorance totale que le porc pouvait être servi autrement que trop cuit. C’est le seul moyen pour qu’ils l’aient goûté. Une longe de porc rôtie à 160 F sera dure, sèche et sans saveur. La bonne nouvelle, c’est que ça n’a pas à se passer comme ça.

Histoire de Trichinella

Pourquoi tant de gens apprennent-ils à cuire le rose de leur porc? Tout a commencé avec un ver parasite appelé Trichinella. Assez répandue chez le porc dans les années 1930 et 1940, la trichinella a causé une maladie particulièrement désagréable et parfois mortelle appelée trichinose. Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement a exhorté les gens à faire cuire leur porc à 160 F, ce qui tuerait le parasite.

Il s’est avéré que 160 F, c’était trop. Le ver trichinella est en fait tué à 137 F. Pendant toutes ces années, les gens ont fait trop cuire le porc sans aucune raison valable. Au cours des décennies suivantes, des lois plus strictes régissant les méthodes d’élevage et de manipulation du porc ont contribué à réduire la prévalence de la trichinella à un point tel que, au milieu des années 1990, elle avait été presque complètement éradiquée.

Le porc d’aujourd’hui est plus maigre que jamais

Le porc moderne est beaucoup plus maigre (moins gras) qu’il ne l’était il y a des décennies, ce qui le rend beaucoup plus susceptible de sécher s’il est trop cuit. Malgré cela, les gens ont continué à cuire leur porc à 160 F, malgré le fait que 160 F était toujours trop élevé et que la trichinella avait été éliminée de toute façon. C’est comme ça qu’on leur avait toujours dit de faire cuire du porc. De plus, l’USDA a continué de recommander la cuisson du porc à une température interne minimale de 160 F.

Mise à jour des directives de l’USDA en 2011

En 2011, l’USDA a mis à jour ses recommandations. L’USDA recommande maintenant une température de cuisson minimale sécuritaire de 145 F pour le porc frais. Cela permet de cuire le porc à point plutôt que bien cuit. Une longe de porc cuite à 145 °F peut sembler un peu rose au milieu, mais ce n’est pas grave. En fait, c’est super.

Certaines âmes intrépides, à la recherche d’une viande de plus en plus tendre et juteuse, peuvent même oser les 135 F à 140 F. Mais même si vous vous en tenez à 145 F, votre porc sera plus tendre, juteux et savoureux que vous n’en avez jamais goûté auparavant. Un excellent outil pour vous aider à rester au top de vos températures est un thermomètre à sonde numérique qui peut être réglé pour vous avertir lorsque la viande atteint sa température cible.

La température cible pour le porc est de 145 F

En raison de ce qu’on appelle la  » cuisson de report « , vous devez retirer votre rôti de porc du four lorsque sa température réelle est de 5 à 10 degrés sous sa température cible. La température interne de la viande continuera d’augmenter pendant un certain temps, même après sa sortie du four. Plus le morceau de viande est gros et plus la température de cuisson est élevée, plus cet effet sera important.

Une dernière remarque : les nouvelles lignes directrices de l’USDA ne s’appliquent qu’aux coupes de porc entier comme les côtelettes, les rôtis et ainsi de suite. Le porc haché, comme toutes les viandes hachées, doit encore être cuit à 160 F. Maintenant, sortez et savourez des rôtis et des côtelettes de porc juteux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *