Comment éviter l’érythème fessier du bébé ?

Comment éviter l’érythème fessier du bébé ?

Près d’un nourrisson sur deux souffre d’érythème fessier, car c’est l’un des désagréments les plus fréquents chez les bébés. Il se manifeste à partir de la fin du second trimestre, voire beaucoup plus tôt, par des rougeurs et une irritation au niveau des zones en contact avec la couche du bébé : les fesses ou encore les organes génitaux.

Bien qu’il soit généralement bénin, l’érythème fessier est souvent douloureux pour ces petits bouts et soulève de nombreuses interrogations chez les parents. Heureusement, le syndrome des fesses rouges est tout à fait évitable, à condition d’adopter certains gestes et habitudes.

Identifier les causes de l’érythème fessier

Lorsqu’il est question de trouver un coupable des irritations au niveau des fesses de bébé, les couches arrivent en première position. Si elles servent à protéger les nourrissons de l’humidité, elles ne leur sont pas toujours appropriées.

Les composantes de certaines couches pour bébé ainsi que leur niveau d’absorption sont particulièrement nocifs pour les peaux très sensibles des enfants en bas âge. Lorsqu’une couche est peu absorbante, la peau du bébé risque d’être en contact prolongé avec les selles et l’urine, d’où l’apparition des rougeurs et de l’irritation.

Le premier geste que je conseille d’adopter est de trouver des marques de couches absorbantes et fiables, à l’instar de celles disponibles sur des sites tels que little-big-change.com afin de garder bébé au propre le plus longtemps possible.

Il faut ensuite vous assurer d’avoir les mains propres avant et après le change de bébé pour éviter les microbes. Pour éviter l’apparition d’érythème fessier, assurez-vous que les couches que vous choisissez ne présentent aucun danger pour l’équilibre cutané fragile de votre bébé.

Faites aussi en sorte de choisir des couches appropriées à la taille de votre enfant : si elles sont trop grandes, elles peuvent causer d’importants frottements, si elles sont trop petites, elles risquent de trop le serrer.

Dans les deux cas, l’érythème fessier est fort possible. Être propre est non seulement idéal pour la peau du nourrisson, mais cela favorise aussi de meilleures nuits et un sommeil plus calme.

couches érythème fessier

Faites attention aux produits pour la toilette de bébé

Les couches ne sont pas les seules à blâmer, certains produits que nous appliquons sur la peau du bébé sont tout aussi dangereux. Il peut s’agir de crèmes et lingettes aux produits chimiques trop agressifs pour la peau d’un nourrisson ou de produits de toilette peu adaptés à son équilibre cutané.

Je vous recommande très vivement l’utilisation de produits de nettoyage doux, hypoallergéniques et sans additifs, tels que le savon de Marseille. Beaucoup plus sain, ce type de produit est fortement recommandé par les dermatologues pour prévenir l’érythème fessier lors de la toilette du bébé.

Grâce à un gant ou un bout de coton, utilisez ce type de savon avec de l’eau tiède pour laver les fesses de votre enfant avant de rincer avec une eau claire.

Vous pouvez, une fois que c’est fait, y appliquer de l’huile d’amande douce. Laissez constamment les fesses de bébé sécher à l’air libre ou en tamponnant très légèrement avec une serviette, avant de lui mettre sa couche.


Marie

Marie

Maman de deux petites filles, je suis très heureuse de partager avec vous mon quotidien (rien de bien passionnant hein :D). Alors j'espère que si ce ne sont pas les conseils les plus passionnants au monde, vous trouverez au moins mes conseils utiles :)

Vous allez bien me laisser un petit mot ?