Manucure, faux ongles et teinture : est-ce permis pendant la grossesse ?

Vous êtes une femme enceinte et souhaitez réaliser une manucure ou de faux ongles pour une occasion importante. Compte tenu de votre état, vous vous posez de multiples questions sur sa faisabilité. Découvrez ici s’il vous est permis d’effectuer de tels traitements pendant votre grossesse.

Manucure et ongles artificiels

Une femme qui attend un enfant peut recevoir sans difficulté des soins de manucures pendant la grossesse. Cependant, il est vivement recommandé d’attendre le 2e ou le 3e trimestre. Ce sont des périodes qui présentent moins de risques relatifs au développement de votre enfant. Les ongles artificiels sont aussi permis, mais dissuadés. En réalité, les produits adhésifs qui sont employés contiennent des éléments chimiques qui peuvent être inhalés. Au moment de recevoir ces soins, vous devez vous assurer d’être dans un milieu bien ventilé. De plus, vous devez veiller à ce que les objets utilisés soient bien stérilisés. Pour harmoniser votre look de femme enceinte avec vos ongles et autres, vous pouvez toujours consulter les conseils nécessaires sur http://ongleengel.com. Cela vous permettra d’être plus belle que jamais.

Teinture et permanente

D’après l’institut national de santé publique Québec(INSPQ), les produits et soins capillaires comme les shampoings colorants, teintures et permanentes sont inoffensifs pour les femmes enceintes. Naturellement, ils doivent être réalisés à l’occasion et dans un environnement aéré. Le premier trimestre représente l’intervalle où l’embryon se transforme en fœtus. C’est une période de pleine croissance. Il faut préciser que ce sont les émanations d’ammoniaque qui ont la capacité d’affecter l’évolution normale de l’enfant. Il est très important que vous informiez votre coiffeur de votre état. Pour vous mettre à l’abri des soucis, il est plus indiqué d’opter pour les produits naturels autant que possible. Par ailleurs, même s’il est conseillé d’effecteur une fois en passant de tels soins au moment de la grossesse, cela est désapprouvé pour celles qui exercent ce métier. Les femmes qui passent leur quotidien à travailler dans ces salons et qui sont au contact de ces produits doivent observer un retrait préventif en cas de grossesse. Vous devez discuter avec votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *