Les maladies respiratoires les plus courantes chez l’enfant

Les maladies respiratoires les plus courantes chez l’enfant

Les maladies respiratoires sont très fréquentes, quel que soit l’âge du patient. Les voies respiratoires humaines sont ouvertes sur le monde extérieur pour laisser entrer l’air et expulser le dioxyde de carbone, ce qui en fait un point d’entrée privilégié pour les germes qui peuvent potentiellement causer des maladies touchant le système respiratoire (nez, gorge et poumons). Ces dernières sont très courantes, en particulier chez les enfants qui n’ont pas encore développé d’immunité contre les virus et les bactéries qui sévissent en hiver notamment.

La grippe chez l’enfant

La grippe  provoquée par un virus saisonnier. Les symptômes sont facilement reconnaissables, avec 5 à 7 jours de forte fièvre, des douleurs musculaires, de la fatigue, de la toux et un écoulement nasal. Les complications de la grippe sont la pneumonie et les infections bactériennes secondaires. La grippe peut être dangereuse, voire mortelle, surtout chez les jeunes enfants. La fièvre chez l’enfant a tendance à monter à des températures plus élevées que chez l’adulte, avec des symptômes marqués au niveau du système digestif et un risque de déshydratation.

Mais il existe des vaccins qui peuvent réduire considérablement le risque de contracter la grippe ou, à minima, de développer une forme grave. Votre enfant peut être vacciné à partir de l’âge de 6 mois. Les vaccins doivent être administrés chaque année, car la formulation change en fonction des souches qui devraient être prévalentes à la saison suivante. Il faut compter environ deux semaines pour que le vaccin soit efficace après son administration.

Il n’existe pas de médicament qui puisse guérir complètement un cas de grippe, mais certains antiviraux permettent de réduire la durée de la maladie s’ils sont administrés dans les 48 heures suivant le début de la fièvre. Vous pouvez également aider le corps de l’enfant à combattre l’infection avec du repos, une bonne hydratation et éventuellement de l’ibuprofène pour soulager les douleurs musculaires, la fièvre et la fatigue.

Le rhume chez l’enfant

Egalement causé par des virus, le rhume est une infection des voies respiratoires supérieures. C’est la première cause d’absentéisme scolaire chez les enfants… c’est dire si la maladie est courante. On estime que les enfants de moins de 4 ans auront entre 6 à 8 rhumes par an, le temps que leur système immunitaire soit au point. Les symptômes sont généralement les suivants :

  • Écoulement nasal ;
  • Congestion nasale, que l’on peut soulager avec un mouche-bébé (plus d’infos ici https://www.mouche-bebe.net) ;
  • Mal de gorge ;
  • Toux ;
  • Éternuements ;
  • Maux de tête et douleurs corporelles.

Les rhumes courants sont causés par des virus moins virulents que ceux de la grippe, avec un risque moindre de provoquer une pneumonie secondaire. Les symptômes sont très similaires chez les adultes et les enfants, mais les enfants peuvent aussi avoir une légère fièvre. La majorité des cas de rhume guérissent spontanément en quelques jours. Le repos et l’hydratation peuvent accélérer la guérison de l’enfant. On évitera les médicaments chez les enfants de moins de 2 ans, sauf avis contraire de votre médecin.

L’asthme chez l’enfant

On estime que 8 % des enfants des pays de l’OCDE souffrent d’asthme. Cette maladie pulmonaire potentiellement grave provoque :

  • La toux ;
  • Un serrement ou une pression sur la poitrine ;
  • Un essoufflement ou une difficulté à respirer ;
  • Une respiration sifflante.

Les symptômes chez les adultes ont tendance à être les mêmes que chez les enfants. Toutefois, les adultes peuvent présenter des symptômes plus persistants. Les enfants sont également plus susceptibles que les adultes d’avoir des allergies respiratoires qui déclenchent des crises d’asthme. Il s’agit le plus souvent du pollen, de la poussière, des odeurs fortes et des squames des animaux domestiques. L’asthme peut exposer les enfants à un risque plus élevé de bronchite ou de pneumonie. C’est également la troisième cause d’hospitalisation chez les enfants de moins de 15 ans. Si votre enfant a une toux sèche et s’il semble anormalement essoufflé lors de ses séances de jeu, il faudra suspecter l’asthme et consulter un pédiatre. Les respirations sifflantes et/ou des épisodes répétés de bronchite doivent également vous envoyer chez le médecin pour une évaluation.


Marie

Marie

Maman de deux petites filles, je suis très heureuse de partager avec vous mon quotidien (rien de bien passionnant hein :D). Alors j'espère que si ce ne sont pas les conseils les plus passionnants au monde, vous trouverez au moins mes conseils utiles :)

Vous allez bien me laisser un petit mot ?