Comment faire cuire du chou ?

Comment faire cuire du chou ?

Le chou est un légume de la famille des crucifères, genre brassica, très bénéfique pour la santé, très bon marché et facile à trouver dans de nombreuses variétés sur les comptoirs d’un marché local comme dans les grands supermarchés : chou-fleur, toscan, romain, chinois, rouge, chou, chou de Savoie, chou frisé, chou frisé, brocoli, chou de Bruxelles. Ce légume dans toutes ses variations est un aliment polyvalent et nous met au défi de le mettre sur la table de nombreuses façons différentes. Ce sont des légumes d’hiver, à quelques exceptions près, et pour la plupart des choux, ainsi que pour les brocolis, la règle est d’attendre les premières gelées, après quoi il y aura les meilleurs spécimens

Propriétés bénéfiques et nutritionnelles

Le chou était considéré comme sacré par les Grecs et connu des Romains comme une plante médicinale permettant de traiter une grande variété de maladies. Ils le mangeaient aussi cru avant les banquets pour aider le corps à mieux absorber l’alcool.

Toutes les variétés de choux ont des vertus bénéfiques pour la santé grâce à leur teneur élevée en fibres et en minéraux, à leur grande quantité de vitamines et à leurs propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes prouvées, qui ralentissent le vieillissement cellulaire grâce à la présence d’ acides gras oméga 3 et oméga 6 ; des études récentes ont montré que ces légumes ont la capacité de prévenir certains types de cancer, grâce à la présence de flavones, de glucosides et de sulforaphanes

Les choux sont principalement composés de plus de 90% d’eau, d’une très faible présence de graisses et d’une faible teneur en sucre (dextrose et fructose, traces de saccharose); c’est pourquoi ils sont considérés comme un aliment hypocalorique (25-30 kcal pour 100 gr de partie comestible) parfait pour ceux qui suivent un régime amaigrissant. Sur 100 gr de produit, en moyenne environ 2% sont des protéines et environ 2,5 gr de fibres qui aident l’appareil gastro-intestinal et ont un fort pouvoir rassasiant.

Les minéraux présents en plus grande quantité (potassium, phosphore, mais aussi soufre, sélénium, calcium, magnésium, sodium) aident à restaurer les réserves minérales de l’organisme. Tous les choux (surtout s’ils sont frais) ont une présence importante de vitamine C (environ 60-80 mg tous les 100 grammes, contre 45 pour l’orange) mais sont également riches en vitamines B, notamment B1, B2, B3, B5 et B6, en acide folique (B9) et en vitamines E et K; ils sont donc un excellent légume antigel et un aliment recommandé aux femmes enceintes également pour la présence de bêta-carotène, précurseur de la vitamine A, en bonne quantité qui permet à l’enfant de mieux grandir et se développer

Comment choisir le chou

Les choux sont très polyvalents dans la cuisine, car ils peuvent être utilisés aussi bien pour préparer des entrées appétissantes que des accompagnements savoureux. Ils peuvent être consommés de cette façon naturellement, cuits à la vapeur ou simplement bouillis et ensuite assaisonnés uniquement d’un filet d’huile et de sel, ou utilisés pour des préparations plus raffinées comme le velouté. Les recettes sont nombreuses ainsi que les types et variétés de choux, des plus connus aux moins connus, de ceux typiques de notre pays à ceux étrangers. Pour préparer un plat savoureux et sain à base de chou, il est important d’acheter un légume frais et éventuellement de saison.

Chou-fleurblanc,violet ou vio let de Sicile – Dans ce cas, il est important que le chou-fleur blanc, violet ou violet de Sicile soit ferme avec des fleurons blancs et sans taches, bien fermé et serré. La surface doit être assez uniforme, non granuleuse, et il ne doit pas y avoir de pousses vertes entre les sommets de la tête. Les feuilles à la base doivent être assez dures et se brisent lorsqu’elles sont pliées. Cette variété de chou est facile à trouver sur les étals des marchés en automne et en hiver, mais aussi toute l’année.

Lire aussi  Comment cuire la pieuvre / poulpe ?

Chou noir de Toscane – Il a une forme qui rappelle celle d’un palmier, ses feuilles ont une nervure centrale claire, épaisse et dure, sont longues vert foncé avec des teintes bleues et ont une surface frisée et bouillonnante “. Lorsque le chou noir est frais, les feuilles sont épaisses, coriaces et entièrement vertes ; si vous voyez des taches ou des bords jaunes, cela signifie que les légumes ne sont plus frais. Cette variété de chou est hivernale et le meilleur est celui qui a pris les premières gelées de la saison.

Chou – Il a la forme d’une boule, il doit être choisi ferme et bien fermé, lourd et avec des feuilles vert vif.

Chou de SavoieLorsqu’il est frais, il est lourd et les feuilles intérieures doivent être compactes et bien serrées, tandis que les feuilles extérieures peuvent s’élargir à volonté. Cependant, ils doivent être fermes et non pas flétris.

Comment nettoyer les choux

Nettoyer le chou-fleur – Pour nettoyer le chou-fleur, enlever la base en coupant le cœur avec une coupe transversale et bien le laver sous l’eau courante. Si vous voulez faire cuire la tête entière, laissez-la tremper pendant environ 30 minutes dans un peu d ‘eau acidulée au citron ou au vinaigre, afin d’éliminer les insectes qui auraient pu nicher entre les inflorescences, puis lavez la tête abondamment à l’eau froide afin de vous assurer que vous avez éliminé toute trace de terre. Si vous préférez diviser le chou-fleur en bouquets, placez le chou-fleur sur le côté de la planche à découper, tenez-le d’une main sur le côté des bouquets et utilisez un couteau pour enlever la tige et les feuilles extérieures. Retirez les inflorescences, une par une, de la tige à l’aide d’un couteau plus petit. Si les inflorescences sont particulièrement grandes, vous pouvez les séparer davantage. Rassemblez les fleurons dans une passoire et lavez-les sous l’eau froide courante, puis séchez-les avec un torchon de cuisine et utilisez-les comme ingrédient dans votre recette.

Nettoyez le chou noir

Enlevez d’abord les feuilles extérieures molles et abîmées de la tige, puis toutes les autres. À ce stade, vous pouvez décider de laisser la nervure centrale et de couper les feuilles horizontalement en petits morceaux, puis de les laver à grande eau froide et de poursuivre la cuisson en sachant que cela prendra beaucoup de temps. Vous pouvez également retirer la côte centrale par une opération appelée“effritement” : tenez la feuille de la main gauche à la base de la côte, puis de la main droite, saisissez la feuille toujours à la base et tirez-la vers le haut en serrant votre poing autour de la côte. Ainsi, vous resterez avec la côte dans votre main gauche et la partie verte dans votre main droite. Si vous n’êtes pas familier avec le“croquant” du chou noir, vous pouvez poser une feuille à la fois sur la planche à découper et, avec un petit couteau, vous pouvez couper tout le long de la côte centrale et l’éliminer. Lavez les feuilles ainsi nettoyées sous l’eau froide courante, puis séchez-les en les tamponnant avec une feuille de papier absorbant ou un chiffon propre. Pour les couper, prenez 2-3 feuilles à la fois, placez-les sur la planche à découper et enroulez-les sur elles-mêmes, puis coupez-les en lanières avec un couteau et faites-les cuire.

Nettoyez le chou

Jetez les premières feuilles extérieures qui sont plus dures ou endommagées, lavez lechou sous un jet d’eau froide en le frottant avec vos mains pour enlever les traces de saleté. Séchez le chou avec une feuille de papier absorbant, puis placez-le sur une planche à découper et divisez-le en 4 parties avec un couteau (de préférence en acier inoxydable et non en acier au carbone car ils noircissent les bords des tranches de chou). Retirez le trognon de chaque quartier de chou et coupez les feuilles en fines lamelles. Utilisez-les selon la recette que vous souhaitez réaliser.

Lire aussi  Comment cuire le rôti de bœuf ?

Nettoyez le chou de Savoie

Commencez par enlever les premières feuilles plus dures, placez-le sur la planche à découper et enlevez la dernière partie en le tenant fermement d’une main. Ensuite, selon la préparation, divisez le chou de Savoie en deux ou quatre parties à l’aide d’un couteau et retirez la tige centrale de chacune d’elles, en la coupant avec un petit couteau de manière à détacher chaque feuille de sa racine. Ensuite, coupez les feuilles en morceaux ou en bandes. Transférez le chou dans une passoire et lavez-le sous l’eau froide courante, séchez-le avec un chiffon propre puis faites-le cuire à votre guise ou mangez-le en salade.

Comment faire cuire le chou

On sait que tout le monde n’aime pas le chou! Certains, surtout les plus petits, n’aiment pas le goût. D’autres ne supportent pas l’odeur qu’ils dégagent en cuisinant.

La mauvaise odeur caractéristique de la cuisson du chou est due à la grande quantité de composés sulfurés présents dans ce légume. L’élimination totale des sulfures arrive après 16 minutes de cuisson et pour éviter que la mauvaise odeur ne se répande dans la maison, différents dispositifs sont utilisés : vous pouvez ajouter à l’eau de cuisson une tranche de pain sec ou une feuille de laurier ou de la chapelure trempée dans du vinaigre ou du citron. Quelqu’un met une tasse de café remplie de vinaigre sur le couvercle du pot ou ajoute un demi-verre de lait dans l’eau utilisée pour la cuisson.

Cuisson du chou-fleur bouilli

Si vous souhaitez préparer le chou-fleur bouilli pour un simple plat d’accompagnement léger ou l’utiliser comme ingrédient dans une recette plus élaborée, il est important de ne pas le faire trop cuire et de le laisser suffisamment ferme pour bénéficier de ses propriétés nutritionnelles. Le temps de cuisson varie en fonction de la taille des inflorescences. Faites bouillir une casserole avec beaucoup d’eau salée, trempez les fleurons de chou-fleur, nettoyés et lavés, et faites-les cuire pendant 10 minutes(prélavage), puis égouttez-les et terminez la cuisson pendant 15 minutes supplémentaires dans une casserole ou au four avec d’autres légumes.

Vérifiez la cuisson, en piquant le chou-fleur entier, ou les fleurons, avec les dents d’une fourchette : il doit entrer sans difficulté. Le temps de cuisson sera évidemment beaucoup plus long pour toute la tête, au moins 45 minutes pour une ébullition complète. Si vous le souhaitez, vous pouvez le conserver au réfrigérateur pendant 3 jours, bien fermé, dans un récipient pour aliments.

Faites cuire le chou-fleur à la vapeur

Remplissez une casserole avec environ 5 cm d’eau et portez à ébullition à feu vif. Placez le panier du cuiseur à vapeur dans la marmite et assurez-vous qu’il ne touche pas l’eau. Placez les fleurons de chou-fleur nettoyés la tête en haut avec les tiges en bas dans le panier et assurez-vous qu’ils sont répartis aussi régulièrement que possible. Mettez le couvercle et laissez la vapeur envelopper le chou-fleur. Les bouquets sont prêts au bout de 7 à 10 minutes environ ; vérifiez la cuisson au bout de 5 minutes en enfonçant les dents de la fourchette dans les bouquets. Les plus gros bourgeons prennent également 13 minutes.

Si vous décidez de faire cuire le chou entier à la vapeur, cela prendra environ 45 minutes. Ensuite, éteignez et assaisonnez le chou-fleur dans un plat de service avec du sel, du poivre, du beurre à votre convenance, ou utilisez-le comme ingrédient pour une autre recette.

Chou-fleur cuit au micro-ondes

 Disposez le chou-fleur déjà pelé et divisé en bouquets dans un récipient adapté à la cuisson au micro-ondes, et formez éventuellement une seule couche aussi régulière ou uniforme que possible. Pour un chou-fleur de taille standard, ajoutez un peu d’eau (environ 35-45 ml) : assez d’eau pour créer de la vapeur, mais pas trop pour faire bouillir le chou-fleur.

Lire aussi  Comment cuire la citrouille / Potiron au four ?

Couvrez le récipient avec son couvercle ou utilisez un film transparent adapté au micro-ondes. Faites cuire le chou-fleur à pleine puissance pendant 2 à 3 minutes, puis remuez, couvrez à nouveau et continuez la cuisson pendant 1 à 2 minutes si nécessaire. Une fois cuits, les fleurons doivent être suffisamment tendres pour être poignardés à la fourchette sans être écrasés. Faites attention à la vapeur qui s’échappe lorsque vous retirez le couvercle.

Chou-fleur poêlé

Faites revenir une gousse d’ail et, si vous le souhaitez, ajoutez une poignée d’olives noires dénoyautées. Ajoutez le chou-fleur déjà nettoyé et divisé en petits bouquets et laissez-le assaisonner pendant quelques minutes. Versez 1/2 verre d’eau chaude et assaisonnez d’une pincée de sel.

Couvrez et faites cuire pendant 10-15 minutes. Le chou-fleur est prêt lorsque vous plantez une fourchette dans le cœur, il entrera sans rencontrer de résistance. Retirez et laissez sécher l’excès d’eau, retirez l’ail et servez avec un bon piment. S’il en reste, vous pouvez conserver le chou-fleur au réfrigérateur pendant 2 jours, bien fermé, dans un récipient alimentaire.

Chou noir bouilli

Faites bouillir beaucoup d’eau dans une marmite à bords hauts. Saler et tremper les feuilles de chou noir entières à l’intérieur, lavées et privées de la côte centrale. Cuire 10-15 minutes puis égoutter, presser et couper en lanières. Habillez-les d’un filet d’huile, de sel et de poivre pour les déguster comme un plat d’accompagnement léger ou utilisez-les comme base pour la préparation de soupes, de plats principaux ou d’accompagnements.

Si vous utilisez la cocotte-minute, vous n’aurez pas besoin d’autant d’eau et les feuilles de chou seront cuites 6-7 minutes après le sifflet.

Chou noir à la vapeur

Remplissez une casserole à hauts bords avec un peu d’eau et portez à ébullition à feu vif. Placez le panier du cuiseur à vapeur à l’intérieur et assurez-vous qu’il ne touche pas l’eau. Placez dans le panier les feuilles de chou noir entières de la côte centrale si elles sont très dures. Couvrir avec un couvercle et faire cuire pendant environ 20-25 minutes. Assaisonnez les feuilles sur un plat de service ou utilisez-les comme ingrédient pour faire des recettes savoureuses.

Chou bouilli (blanc, rouge ou violet)

Coupez le chou en deux de manière à ce que les feuilles collent au corps central. Trempez les deux parties du chou dans de l’eau bouillante salée et posez le couvercle sur la casserole juste le temps que l’eau bout à nouveau (environ 2 minutes) ; cela permettra de préserver non seulement la couleur mais aussi les sels minéraux et les vitamines. Retirer du feu, égoutter et laisser refroidir le chou.

Une fois froids, coupez-les en très fines lanières et assaisonnez-les avec une vinaigrette obtenue en émulsionnant l’huile, le vinaigre et le sel. Assaisonnez les choux et servez-les sur un plat de service en les complétant, si vous le souhaitez, avec du poivre noir fraîchement moulu.

Chou poêlé

Couper les feuilles de chou en fines lamelles. Pelez et écrasez une gousse d’ail et faites-la revenir dans une poêle antiadhésive avec un peu d’huile d’olive. Ajouter les lamelles de chou et la règle de sel. Laissez les légumes se flétrir pendant environ 10 minutes, en ajoutant quelques cuillères à soupe d’eau si nécessaire. Mouillez avec un peu de vin et laissez le vin s’évaporer partiellement à feu modéré. Continuer la cuisson pendant environ 30 à 40 minutes en ajoutant de l’eau chaude selon les besoins, à feu très doux et à couvert, en remuant de temps en temps avec une cuillère en bois. Une fois cuit, servez le chou chaud.


Alban

La cuisine n'est pas qu'un espace dédié aux mamans, au contraire. Poussons loin ces poncifs. J'espère vous donner l'eau à la bouche avec les recettes que je vais vous proposer, mais aussi donner envie à vos enfants (c'est souvent là que ça se complique). Aussi j'essayerais de vous donner quelques conseils. Titulaire d'un CAP pâtissier, j'ai déjà un blog sur la pâtisserie (passionpatisserie.fr) , Webmaman et donc mon exutoire pour les recettes salée. N'hésitez pas à donner votre avis sur la recette dans les commentaires :)

Vous allez bien me laisser un petit mot ?